Politique Internationale


Des filières de formation à vocation internationale

L’UAO propose à son public au moins trois (3) Masters d’envergure internationale qui favorisent le séjour d’enseignants missionnaires et d’étudiants étrangers, à savoir le Master d’éthique et de bioéthique de la Chaire UNESCO de Bioéthique, le Master d’intégration africaine de l’UFR CMS et le Master International d’Entomologie (MIE) du Centre d’entomologie médicale et vétérinaire (CEMV)

En effet, en collaboration avec l’Université de Montpellier et l’IRD, le CEMV propose le Master International d’Entomologie (MIE) médicale et vétérinaire aux étudiants et professionnels des secteurs de la santé, de l’agriculture et de l’environnement. Cette formation de haut niveau répond aux besoins de compétences nécessaires pour faire face à la menace des maladies émergentes ou réémergentes à transmission vectorielle. Ce Master s’inscrit dans le cadre du partenariat entre l’Université Alassane Ouattara et l’Université de Montpellier et prévoit une co-diplômation au terme de la formation.

La promotion actuelle du MIE (année académique 2015-2016) comprend neuf (9) étudiants dont trois (3) Ivoiriens, deux (2) Béninois, deux (2) Burkinabè, un (1) Tchadien et une (1) Française.

Notons que le CEMV a été créé en 1981 à l’initiative conjointe de l’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S), de l’Institut de Recherche pour le Développement (I.R.D, ex-ORSTOM) et de l’État de Côte d’Ivoire. Ce centre à caractère inter-étatique avait pour mission de former, sur place en Afrique, des chercheurs capables de contrôler les principales maladies endémiques à transmissions vectorielles dites maladies tropicales, véritables problèmes de santé publique qui faisaient obstacle au développement du continent. L’installation de deux centres en Afrique anglophone (Kenya et Nigeria) faisait du CEMV de la Côte d’Ivoire (Bouaké) l’unique centre pour l’Afrique francophone. À ce titre, le CEMV se veut un instrument indispensable pour les pays africains d’expression française.

Depuis sa création, le CEMV a formé, à travers quatorze (14) promotions d’étudiants, cent treize (113) Entomologistes médicaux et vétérinaires de 18 nationalités différentes (tableau II).

Tableau II : Effectifs et nationalités des étudiants ayant été formés par le CEMV
#
nationalités
éffectifs
1 Ivoirienne 58
2 Burkinabé 11
3 Béninoise 6
4 Guinéenne 6
5 Malienne 5
6 Malgache 4
7 Sénégalaise 4
8 Tchadienne 4
9 Rwandaise 3
10 Camerounaise 2
11 Congolaise 2
12 Togolaise 2
13 Algérienne 1
14 Centrafricaine 1
15 Comorienne 1
16 Gabonaise 1
17 Bissau-Guinéenne 1
18 Mauritanienne 1