L’Organisation Non Gouvernementale (ONG) Initiative de Dialogue et de Recherche-Action pour la Paix en Côte d’Ivoire (Indigo Côte d’Ivoire), a organisé un atelier de réflexion sur les défis de la pacification de l’espace universitaire, les jeudi 24 et vendredi 25 mars 2022, dans la salle de conseils de l’Université Alassane Ouattara (UAO), et dans le cadre du projet intitulé : « Contribution à la construction d’une élite politique responsable en vue d’une paix durable en Côte d’Ivoire. »

Ces deux jours d’activités avec les syndicats d’enseignants, du Personnel Administratif et Technique (PAT) et la gouvernance ont consisté à rassembler ces acteurs autour d’une table pour échanger sur les défis majeurs de la pacification de l’espace universitaire.

L’un des gros défis identifié de commun accord fut la connaissance et le respect des textes qui régissent l’administration en général et l’espace universitaire en particulier. « Les acteurs ne maitrisent pas les textes pris lors des conseils d’université, de gestion, même dans les syndicats. Cela crée des frustrations qui conduisent souvent à la confrontation. », a expliqué Armel Olivier YAPI, chercheur à Indigo Côte d’Ivoire. Les acteurs auraient également relevé le fait qu’« il n’y a pas de formation sur les textes, ainsi que le manque de canal de communication entre les enseignants, les PAT et la gouvernance ».

Face à ces défis, les différents acteurs de l’UAO proposent en guise de solution la création d’un cadre d’échange trimestriel entre tous ces acteurs, pour échanger notamment sur les questions liées aux heures complémentaires et supplémentaires, les maquettes pédagogiques, les conditions de vie des étudiants, etc.

Selon M. Olivier Yapi,« Si les acteurs arrivent à s’asseoir autour d’une table, ils vont résoudre 80% de leurs problèmes ».

M. BERTE Siaka, Secrétaire Général de l’UAO, a, au nom de la gouvernance salué et félicité l’ONG Indigo Côte d’Ivoire pour cette belle initiative. « Toute la couche syndicale s’est réunie pour parler des problèmes des étudiants, des enseignants et du PAT. Cela est salutaire pour le bon fonctionnement de l’UAO. Je donne plein crédit à ce qui est dit et nous allons profiter de cette occasion pour l’écriture de nouvelles lettres de notre institution »,

Indigo Côte d’Ivoire est une organisation non gouvernementale de droit ivoirien engagée dans le renforcement de la cohésion sociale et la promotion du développement par l’enracinement du dialogue informé et inclusif, orienté vers le changement.

Le service de Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 × cinq =