L’Amphithéâtre B du campus1 de l’Université Alassane Ouattara (UAO) a servi de cadre à la cérémonie de remise de diplômes à 35 étudiants ayant obtenu leur Master Professionnel en Droits de l’Homme et action humanitaire à l’UAO, le jeudi 22 juin 2023.
Au cours de cette cérémonie placée sous le patronage du Président du Sénat ivoirien, Jeannot Ahoussou KOUADIO et le parrainage de Mme MEITE Namizata Epse SANGARE, le Président de l’UAO, Professeur KOUAKOU Koffi a félicité le Professeur DOSSO Karim, Directeur dudit Master pour avoir mis sur pied ce Master professionnel non pas dans l’objectif de former mais, pour offrir aux auditeurs la possibilité de développer leurs compétences stratégiques pour leur future carrière.


Il a également adressé aux récipiendaires du jour le message suivant : « on peut avoir le même diplôme, donc le même savoir, mais seul le savoir- être et le savoir –faire feront la différence. ».
Quant à la marraine Namizata SANGARE, Présidente du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) de Côte d’Ivoire, elle a affirmé que la création de Master répond à la demande croissante de professionnels dans les domaines des Droits de l’Homme et de l’action Humanitaire. Elle a ajouté que « ces 35 étudiants sortent auréolés d’un diplôme de notoriété et de la réussite pour mieux affronter le marché du travail et la vie professionnelle ». La présidente de la CNDH a, pour terminer, demandé aux nouveaux diplômés « d’être fiers car avec ces diplômes, ils sont devenus des experts capables désormais de travailler dans différents domaines liés aux droits de l’homme et à l’action humanitaire. ».
Au nom du président Jeannot Ahoussou KOUADIO, le président de la Commission des Affaires Sociales et culturelles du Senat, Michel KOFFI Benoit a remercié à son tour les organisateurs de ladite cérémonie. A l’endroit de ses filleuls, le Sénateur Michel KOFFI, a souligné les nombreuses difficultés qui les attend pour leur insertion socio professionnelle. « La tâche qui vous attend ne serait pas du tout repos. Dans un monde où persistent beaucoup d’injustices, et, où la persécution est d’actualité, votre tâche sera de faire en sorte que les Hommes accèdent de plus en plus à leurs droits pour un monde de paix. ».


Aboubakar DIABATE, président de la 8ième promotion de Master professionnel Droit de l’Homme et Action Humanitaire s’est réjoui des six mois de formations théoriques et trois mois de formations pratiques pour l’acquisition de ce Master. « Nous sommes donc outillés pour être demain de véritables leaders pour révolutionner le domaine des Droits de l’Homme et Action Humanitaire en Côte d’Ivoire », s’est-il exprimé.
Créée en 2014 à l’UAO, le Master professionnel Droits de l’Homme et Action Humanitaire, œuvre à la formation de nombreux étudiants et professionnels, en vue de leur donner les rudiments nécessaires pour être à la fois de fervents défenseurs des droits humains et d’excellents acteurs humanitaires.


Le Service de la Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − 10 =