2003-2023, cela fait exactement 20 ans que le Comité des Elèves et Etudiants de Côte d’Ivoire (CEECI), structure syndicale d’élèves et d’étudiants fortement implantée dans les zones ex centre nord et ouest (CNO) a vu le jour à Bouaké.
Pour célébrer cet âge de la maturité syndicale, le CEECI a organisé des festivités les 12, 13 et 14 juillet 2023 sur les deux campus de l’Université Alassane Ouattara (UAO). Patron de l’anniversaire des 20 ans du CEECI, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique Adama DIAWARA a effectué le déplacement dans le temple du Savoir qui porte le nom de l’actuel Président de la République de Côte d’Ivoire, S.E.M. Alassane OUATTARA, le vendredi 14 juillet 2023.
Le Professeur Adama DIAWARA a d’abord souhaité un « joyeux anniversaire » au CEECI pour ses 20 années d’existence. Mais au-delà des festivités, le Prof Adama DIAWARA a adressé un certain nombre de messages aux étudiants de l’UAO.


« Premièrement, il fallait leur rappeler que le syndicalisme ne rime pas uniquement avec contestation, d’autant plus que les grèves sauvages sont de nature à détériorer le climat sur nos campus et même à détruire notre système d’enseignement supérieur, et au-delà, l’école ivoirienne tout simplement. », a-t-il dit avant de continuer « je leur ai proposé d’être des forces de propositions et ces propositions seront faites dans le cadre de ce que j’ai appelé le comité de dialogue permanent entre les structures estudiantines syndicales et non syndicales. ». Ensuite, le patron de cérémonie de célébration des 20 ans du CEECI a rappelé que « la gratitude est une valeur qui caractérise les grands hommes, les grands syndicats en ce sens, il faille que le CEECI ainsi que les autres structures estudiantines reconnaissent que le gouvernement ivoirien fait énormément pour le système éducatif de façon générale, et pour le sous-secteur enseignement supérieur et recherche scientifique de façon particulière. Et cela surtout depuis l’arrivée au pouvoir du Président Alassane Ouattara depuis 2011. ». Pour terminer, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Adama DIAWARA a invité les « camarades » du CEECI à « tourner le dos à toutes ces pratiques nauséabondes telles que les sous-locations de chambre en cité, les rackets des commerçants installés sur l’espace universitaire, les ponctions sur les bourses de leurs camarades… »


Quant au Président de l’UAO, le Prof KOUAKOU Koffi, il a indiqué que « 20 ans, c’est l’âge des premiers pas dans le monde adulte, 20 ans, c’est aussi l’âge ou loin du fardeau, que peuvent représenter les pressions parentales, l’on s’aventure dans un style de vie, que ce soit le choix de ses amis, de ses loisirs, ou de ses engagements. C’est à cet âge que l’on prend brusquement conscience que notre vie nous appartient. C’est aussi l’âge des changements profonds. » M.KOUAKOU Koffi, pour clore son discours, a invité le CEECI et partant, toute la communauté universitaire, à « changer de cap dans notre agir en mobilisant le potentiel que cela nécessite pour transformer notre espace en un vrai espace dénué d’agressivité inutile, d’intolérance de toute sorte, de démonstration de force, pour faire toute la place aux études, à la réflexion et aux échanges cordiaux ».
A son tour de parole, OUATTARA Klebien Jacob, secrétaire général du CEECI, a remercié le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique, le Prof Adama DIAWARA pour sa présence, remercié aussi le Président de la République Alassane OUATTARA pour toutes ces actions à l’endroit des étudiants de Côte d’Ivoire et profité des micros des journalistes pour inviter le Président Alassane OUATTARA à effectuer une visite dans le temple du Savoir qui porte son nom.


Le Service de la Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − 5 =