Le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Professeur Adama DIAWARA a échangé ce vendredi 17 mars 2023 avec les étudiants de l’Université Alassane Ouattara (UAO) à l’amphithéâtre KA du campus1.
La venue du premier responsable de l’enseignement supérieur à l’UAO fait suite à la grève de 72 heures déclenchée depuis le mercredi 15 mars 2023 par le Comité des Élèves et Étudiants de Côte d’Ivoire (CEECI) pour manifester leur mécontentement suite à un certain nombre de problèmes qui minent le milieu universitaire. Il s’agit notamment, de la sélection de la Licence 3 au Master 1 et du Master 2 à la première année de Doctorat, la réhabilitation de certains bâtiments du campus 1 et 2, etc.
Avant la prise de parole du Ministre Adama DIAWARA, le Président de l’UAO, le Professeur KOUAKOU Koffi a souhaité la bienvenue au Professeur DIAWARA. Il a souligné que le caractère impromptu de la visite de ce jour de monsieur le ministre est relatif à la situation de grève occasionnant la perturbation des activités sur l’espace universitaire depuis quelques jours.


Dans un langage franc avec un vocabulaire clair, le Ministre Adama Diawara s’est adressé aux nombreux étudiants de l’UAO présents dans cet amphi sans passer par le dos la cuillère. En ce qui concerne les sélections de la Licence 3 au Master 1 et du Master 2 au Doctorat 1, le Ministre a répondu en ces termes :
« Je leur ai expliqué de façon honnête, de façon franche, sans faux-fuyant et sans langue de bois, ce qui est faisable vis-à-vis des problèmes qui ont été posés.
Par exemple, pour le problème de sélection, des étudiants entre la Licence 3 et le Master 1, je leur ai dit que cette sélection est incontournable dans la mesure où on est obligé de tenir compte de la capacité d’accueil et d’encadrement de nos Universités. Il n’est pas question d’envoyer un trop-plein d’étudiants en Master 1 sachant que nous aurons des problèmes d’encadrement de ces étudiants-là plus tard. Alors, ce que nous allons faire, nous allons regarder le taux d’encadrement actuel des étudiants en Master 1 et Master 2 et voir dans quelles conditions on peut augmenter le nombre d’étudiants en transition entre la Licence 3 et le Master 1 », a-t-il expliqué.


Quant à la question des étudiants qui ont soutenu leur Master 2 et qui souhaitent s’inscrire en première année de Doctorat, le Ministre leur a dit que cette sélection est également incontournable.
« Nous avons expliqué quels sont les critères, notamment de sélections, qu’est ce qui est adopté comme taux d’encadrement au niveau des enseignants de rang A, parce que seuls les enseignants-chercheurs de rang A (Maitres de conférences et Professeurs titulaires) peuvent encadrer des doctorants. », s’est-il exprimé avant d’ajouter :
« Je leur ai dit simplement qu’actuellement ce qui est admis, c’est qu’un Prof titulaire peut encadrer au maximum quatre doctorants, les MC trois doctorants et avec la particularité que ceux qui ont atteint leurs quotas ne peuvent pas prendre de doctorants cette année. Par contre, ceux qui ne l’ont pas atteint peuvent en prendre qu’un seul. Il faut faire attention, car il y va de la qualité de l’encadrement, de la qualité des Thèses qui sont produites et de la qualité des Docteurs qui sont formés. ».
Pour terminer sur les problèmes soulevés par les étudiants de l’UAO à travers le CEECI, le premier responsable de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique de Côte d’Ivoire, le Professeur Adama DIAWARA a annoncé des bonnes nouvelles.


« Il a été également abordé le problème de retard des travaux de réhabilitation de certains bâtiments. Je les ai rassuré en disant qu’avant de venir ici, j’ai discuté avec l’opérateur qui m’a rassuré pour dire que les bâtiments du campus 1 qui sont en cours de réhabilitation seront achevés d’ici la fin du mois d’avril 2023 et pour les bâtiments du campus 2, leurs réhabilitations seront entamés juste après. Il y’ a également quelques problèmes de climatisation de certains amphi et de suppresseurs au campus 2 qui seront pris en compte, parallèlement aux travaux de réhabilitation des bâtiments du campus1 en cours de réalisation. ».


Le Professeur Adama DIAWARA, avant de quitter ce temple du Savoir s’est dit confiant des résultats de cette rencontre dialogue entre lui et les étudiants pour que très rapidement les cours puissent reprendre à l’UAO, et aussi pour que les années académiques puissent être régularisées, normalisées pour une rentrée académique unique pour l’ensemble des Universités et grandes écoles publiques et privées de Côte d’Ivoire.


Le Service de la Communication.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 4 =