Le Département de Philosophie de l’UFR Communication, Milieu et Société de l’université Alassane Ouattara(UAO) a procédé le jeudi 08 décembre 2022 en amphithéâtre C du campus2 de ladite institution à sa traditionnelle rentrée solennelle au titre de l’année académique 2022-2023.
Au cours de cette rentrée, la leçon inaugurale a été prononcée par le Professeur BIAGNÉ Ouguéi Lucien sur le thème: « le pardon pervers comme effet reversif de la mondialisation » en présence du Vice-Président chargé de la Pédagogie, de la recherche et de la vie universitaire, le Professeur Michel KODO.


Au cours de cette cérémonie, Docteur Angèle KONAN epse GROGUHE (spécialiste de la logique au département de la philosophie) a pris la parole en qualité de présidente du comité d’organisation(PCO). Selon elle, cette rentrée solennelle vise à donner le top départ des activités dudit département. À travers cette cérémonie, le département montre officiellement que les cours, les travaux dirigés, les examens et les colloques sont programmés. La PCO a terminé sa prise de parole en ces termes : « la philosophie est la mère de toutes les sciences. Par conséquent, le département de philosophie ne forme que les meilleurs. Les meilleurs au niveau des étudiants, aussi bien qu’au niveau des enseignants. Ce département depuis une belle lurette ne fait que prôner l’excellence et les résultats académiques font montre de ce constat. »


Le vice-président de l’UAO chargé de la pédagogie, le Professeur Michel KODO, représentant le président de ladite université, le Professeur KOUAKOU Koffi a prodigué des conseils aussi bien aux étudiants qu’au corps professoral. Aux étudiants, il s’est prononcé comme suite : « je tiens à vous dire que vous avez fait un très bon choix. Mais, je vous rappelle que les cours ont bel et bien commencé depuis le mois d’octobre. C’est à vous que revient la tâche de valoriser votre département à travers des résultats excellents ».


En ce qui concerne les enseignements du département, le Professeur Michel KODO a dit ceci : « continuez de faire ce que vous savez si bien faire. Montrez aux étudiants que la Philosophie ne se résume pas uniquement à l’enseignement, mais elle va au-delà de ce que chacun pense de cette discipline.»
Quant au conférencier, le professeur BIAGNÉ Ouguéi Lucien, au terme de sa communication sur le thème : « le pardon pervers comme effet réversif de la mondialisation », il a donné une leçon sur le sens du pardon dans notre société. Pour lui, le pardon doit être catholique, c’est-à-dire sans réserve.



Le service de la Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 5 =