Le mercredi 6 juillet 2022 a eu lieu la cérémonie de remise de diplôme des auditeurs de la 7e promotion de Master Professionnel Droit de l’Homme et Action Humanitaire de l’Unité de Formation et de Recherche des Sciences Juridiques, Administratives et de Gestion (UFR-SJAG) de l’Université Alassane Ouattara (UAO) à l’amphithéâtre Mathématique-Informatique de ladite institution.

Ce sont  au total 19 titulaires de ce Master prêts à faire valoir leurs compétences sur le marché de l’emploi qui ont reçu leur parchemin au cours de cette cérémonie.

Le délégué de cette promotion Richard Mondesire KOFFI a exprimé toute sa joie d’avoir  reçu son diplôme après plusieurs années de formation.

Le Directeur du Master Professionnel Droit de l’Homme et Action Humanitaire Docteur Karim DOSSO, Maître de Conférences,  a donné les raisons de la création dudit Master : « lorsque vous regardez l’environnement national et international, nous assistons à des conflits aujourd’hui en Ukraine, au Mali, au Burkina Faso, l’homme doit être au centre de nos actions. Ce master professionnel grâce aux actions humanitaires donne les instruments à ces étudiants pour pouvoir  défendre les victimes des conflits armés, victimes des relations des droits de l’homme »,  a-t-il dit avant d’ajouter : « nous espérons que les étudiants ayant reçu la formation théorique et pratique pourront les mettre en œuvre  à l’occasion de leurs activités  sur le terrain. »

  C’est dans cette veine que  Docteure N’DRI Tehoua Pélagie, Maitre de Conférences agrégée de Droit, par ailleurs Vice-présidente de l’UAO, s’est exprimée au nom du Président, le Professeur  KOUAKOU Koffi : « lorsque nous voyons autour de nous les foyers de tensions, de conflits, on peut affirmer que les questions qui sont liées aux droits de l’homme et les actions humanitaires sont vraiment d’actualité. On peut donc comprendre que c’est une fierté pour nous, Université Alassane Ouattara d’abriter un Master qui forme les ressources humaines sur les questions de Droit de l’homme et les  actions humanitaires. ».

Quant au représentant du parrain de cette cérémonie Monsieur KONATE Diakalida secrétaire exécutif de la Commission Nationale des Frontières de la Côte d’Ivoire (CNFCI), Bonaventure OULE, Sous-Préfet de Brobo a exhorté les nouveaux  diplômés  à offrir « leurs compétences où la demande va se faire sentir ».

Un échange sur le thème : « les défis actuels du droit international humanitaire » a eu lieu entre enseignants-chercheurs, juristes de la Croix rouge, étudiants  et invités.

Pour terminer, 40 auditeurs de la 8e promotion  ont fait leur rentrée solennelle.

Le Service de la Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.