En partenariat avec l’Université Alassane Ouattara (UAO) et l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF), l’ONG Top innovation, accréditée par l’UNESCO, organise un programme de formation à l’endroit de 200 femmes issues de divers horizons. Ce programme dénommé Women’s Hope 2.0 portant sur les métiers du digital, se tient à l’UAO du jeudi 09 mars au mercredi 12 avril 2023.
Ainsi, sur les 200 femmes, 50 seront formées en développeurs web, 50 en réalisation audiovisuelle, 50 en social média manager et 50 en conseillers clients.
Selon M. METOEVI Romain Patrick, président de Top innovation, son projet vise à former 200 femmes aux métiers de la technologie et de la communication audiovisuelle en vue de garantir leurs insertions et favoriser leurs autonomisations.


« Après trois éditions à Abidjan, nous avons décidé d’offrir cette opportunité aux femmes de l’intérieur du pays. C’est dans ce contexte que la ville de Bouaké a été choisie pour abriter cette 4e édition afin de donner aux femmes les compétences techniques en technologies, et également d’aider les entreprises de cette ville à bénéficier d’une main d’œuvre de qualité. », a-t-il expliqué.
Toujours selon M. METOEVI Patrick, à l’issue des trois éditions, les résultats suivants ont été atteints :
• 1895 inscriptions au programme
• 170 femmes et jeunes femmes ont été formées
• 35 ont trouvé un emploi, soit 21%
• 25 ont créé leurs propres entreprises, soit 15%
• 60 ont décidé de se reconvertir et de faire carrière dans le digital, soit 35%
• 50 sont des étudiantes qui veulent utiliser ces compétences pour faciliter leurs insertions professionnelles.
• 80% recommandent le programme.
• 95% des participantes sont confiantes pour leur avenir.
Créée en 2017, Top Innovation est spécialisée dans l’éducation/formation, le renforcement du potentiel des jeunes et l’égalité du genre.


Le service de la Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *