Le Ministère de la Sante, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, à travers la Direction des Etablissement Privés et des Professions Sanitaires (DEPPS), le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, en collaboration avec les UFR Sciences Médicales de Bouaké et d’Abidjan, ont organisé, du mardi 1 au jeudi 03 août 2023 au campus1 de l’Université Alassane Ouattara (UAO), le concours national d’internat de médecine pour la session 2022-2023. Ouvert aux étudiants ayant validé 11 semestres (au moins en 6ième année au doctorat1), et n’ayant pas encore soutenu leurs thèses, ce sont 213 can

didats qui ont pris part aux épreuves écrites sur table durant ces trois jours de compositions à l’UAO.
Selon Prof DIANÉ Bamourou, Directeur Général du CHU de Bouaké, par ailleurs Président du jury général dudit concours, il s’agit d’un concours pour le recrutement d’interne des hôpitaux. « L’interne des hôpitaux, c’est le futur enseignant de l’université au niveau du cursus universitaire. C’est un concours qui intervient après la 5ième année de médecine et qui permet de recruter des futurs médecins qui sont formés à devenir des enseignants à l’université pour former les futurs médecins », a-t-il expliqué.
Les résultats seront proclamés entre le mois d’octobre et novembre 2023. 90 postes sont à pouvoir pour l’année 2023.


Le service de la Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 4 =