Après la chaire UNESCO de Bioéthique située dans l’enceinte du campus2 de l’Université Alassane Ouattara(UAO) de Bouaké, l’institution dirigée par le Professeur Koffi KOUAKOU abritera une deuxième chaire dénommée : « Anticipation, Prospective et Territoires Durables ». L’information a été donnée par le secrétaire général de la commission nationale de l’UNESCO, le professeur N’Golo SORO, le mardi 30 novembre 2021, au campus2 de l’UAO.

En marge de l’obtention de cette chairele Laboratoire de Littératie  des Futurs(FLL) de l’UAO, porteur dudit projet, a organisé les mardi 30 novembre et mercredi 1er décembre 2021, à la Chaire UNESCO de Bioéthique, un atelier  sur le thème : « Le futur de l’Université Alassane Ouattara en 2045 ».

Pendant deux jours et sous la houlette de la spécialiste anticipation, venue du siège de l’UNESCO à Paris, Eva FEUKEU, des scientifiques et chercheurs de divers domaines ont pensé à l’avenir de l’UAO en 2045.

Selon le Professeur Sylvestre Kouamé  KOUASSI, initiateur du projet devant permettre la création de cette deuxième chaire UNESCO, a expliqué qu’elle traitera spécifiquement de la discipline de l’anticipation.

« Ce laboratoire vise à sensibiliser la communauté universitaire sur la littératie des futurs et à montrer comment cette capacité peut accompagner l’Université dans son développement ».

Eva FEUKEU a justifié sa présence en Côte d’Ivoire, surtout à l’UAO en ces termes : « on a un projet de chaire « anticipation, prospective, et territoires durables »  qui est porté par l’UAO qui a justement eu la générosité de m’accueillir aujourd’hui et ainsi de souligner son attachement au projet de L’UNESCO. Il s’agit effectivement de marquer la visibilité de ce projet qui nous tient à cœur ».

Au nom du Président de l’UAO, son Directeur de cabinet, le Professeur Gossouhon SÉKONGO a salué  cette initiative,  car selon lui, « réfléchir sur l’UAO à l’horizon 2045 est la marque de l’intérêt qu’ils accordent à tout ce qui touche au bon fonctionnement de notre université ».

Cet atelier a également enregistré la présence de Krotoumou Diomande, 2e adjointe au Maire de Bouaké et du Titulaire de la Chaire UNESCO  de bioéthique  de l’UAO, le Professeur Lazare POAME.

Le service de communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.