Comme à l’accoutumée, le Master Professionnel Fiscalité et Droit des Prélèvements de l’Université Alassane Ouattara (UAO)  a tenu sa conférence publique annuelle pilotée par la 7e promotion dudit Master, le samedi 27 août 2022 à l’amphithéâtre KA du campus 1 de l’UAO.

Cette conférence s’est articulée autour de deux thèmes à savoir : « quelles perspectives fiscales face aux défis de la mondialisation ? : cas de la fiscalité numérique », et « le régime social des travailleurs indépendants (RSTI) ».

Le premier thème animé par monsieur COULIBALY Ogou, chef du service informatique à la Direction Générale des Impôts de Bouaké a porté sur « les perspectives fiscales face aux défis de la mondialisation : cas de la fiscalité numérique ».

Selon lui, la Direction Générale des Impôts (DGI) n’est pas en reste de la politique de digitalisation. Elle a commencé la dématérialisation de tous ses actes.

« L’espace E-impôt a été mis à la disposition du contribuable. Espace via lequel le contribuable communique aisément avec la DGI, par la demande de ses actes, par les déclarations que le contribuable, lui-même peut faire, par les paiements en ligne. », a-t-il expliqué. À l’en croire, c’est une innovation très importante parce qu’« aujourd’hui aucun contribuable n’aura l’obligation à se déplacer dans un centre des impôts pour la demande d’un acte ».

Quant au second thème présenté par monsieur KOFFI Kouamé Guy-Jolyver, chargé d’études, par ailleurs, coordonnateur des activités du régime social des travailleurs indépendants de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale-Bouaké (CNPS-Bouaké), il a été question d’exposer sur les avantages que l’État de Côte d’Ivoire offre aux travailleurs indépendants, qui sont sept fois plus nombreux que les travailleurs du secteur privé formel. Cette rencontre a été pour Monsieur KOFFI Kouamé Guy-Jolyver, l’occasion de sensibiliser l’élite de demain à la chose sociale. En ce qui le concerne, « cette culture de la sécurité sociale est essentielle au déploiement effectif de toute la politique menée par l’État de Côte d’Ivoire ».

Pour Emmanuella ABOUTTOU étudiante en Master 2 Fiscalité et Droit des Prélèvements Sociaux, présidente du comité d’organisation, ce rendez-vous intellectuel est une tradition pour les étudiants de ce Master qui ont organisé cette journée en vue de pérenniser les actions accomplies par leurs devanciers et venir en aide à la population de Bouaké sur des questions fiscales et sociales.

Le Service de la communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

cinq − 2 =