Du mardi 16 au vendredi 19 août 2022 s’est tenu en amphithéâtre A du campus 1 de l’Université Alassane Ouattara (UAO)  un atelier de formation des doctorants et jeunes docteurs en sciences sociales et humaines à l’écriture, la communication et la publication scientifiques. Cette rencontre scientifique s’est développée autour des sessions suivantes : les méthodes et techniques de la recherche scientifique ; les méthodes et techniques de rédaction et publication d‘un article scientifique ; la grille d’évaluation et de publication d’un article  scientifique et  la communication orale.

Pour le coordonnateur du programme thématique de recherche gouvernance et développement du CAMES, le Professeur  Henri BAH, Professeur Titulaire à l’UAO, cet atelier est parti du constat selon lequel l’Afrique existe peu dans le monde de la publication scientifique, pourtant de nombreux chercheurs mènent des activités de recherche de qualité dans divers pays  africains,  mais leurs résultats restent souvent sous la forme de rapports techniques ou de documents non publiés. Ainsi, il  vise à former  les jeunes docteurs  et doctorants à l’écriture, la communication  et la publication scientifique.

Il s’agit spécifiquement de présenter les différents plans et styles rédactionnels, expliquer la méthodologie de recherche scientifique (documentaire et numérique) ; faire la typologie des articles scientifiques ; dégager la particularité /spécificité de la rédaction scientifique dans les sciences humaines ; expliquer la grille d’évaluation des articles par les revues ; présenter aux participants le panorama des outils informatiques pour la rédaction scientifique et la gestion des données bibliographiques ; instruire sur les principes de l’éthique de la recherche scientifique ; présenter les opportunités de la science ouverte ( open access, data access open source) pour la recherche scientifique  et enfin expliquer les techniques de la communication scientifique orale.

Docteur Chantal PALE-KOUTOUAN, Secrétaire Général adjoint de l’UAO, a,  au nom du Président de cette Institution, le Professeur Koffi KOUAKOU, invité les bénéficiaires de la formation  à profiter de cet atelier  pour améliorer la qualité de leur travail.

 « Cet atelier est une aubaine que j’aimerais inviter ces personnes ciblées à pouvoir apprécier à sa juste valeur afin de pouvoir y tirer tous les bénéfices qui  en sortent »,  a- t-elle déclaré.

Cet atelier, tenu sous forme bimodale, a eu la participation de nombreux  étudiants venus de diverses Universités  notamment ceux de l’Université Alassane  Ouattara (UAO) de Bouaké, Jean Lorougnon Guédé (UJLOG) de Daloa, Péléforo Gon Coulibaly (UPGC) de Korhogo, Abomey Calavy (UAC) au Bénin et de l’école  Normale Supérieure (ENS) du Gabon.

Le service de la communisation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

trois × trois =