Le Département d’Études Germaniques (Allemand) de l’Université Alassane Ouattara  (UAO) a organisé son premier colloque international pluridisciplinaire sur le thème : la globalisation, le terrorisme et la souveraineté en Afrique le jeudi  27 et le  vendredi 28 octobre 2022 en amphithéâtre C du campus2 en présence du ministre de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale KOUADIO Konan Bertin  dit KKB.

Docteur SOUANGA Kouadio Denis, Maitre de Conférences, par ailleurs chef du Département d’Études germaniques de l’UAO affirme qu’aujourd’hui, le nationalisme exacerbé prend de l’ampleur, les mouvements terroristes se manifestent un peu partout, il n’y a plus de frontières étendues. « Nous voulons donc en tant qu’intellectuels faire cet échange interdisciplinaire  pour apporter notre contribution à la lutte contre ces mouvements terroristes qui s’étendent  et qui inquiètent de plus en plus les autorités gouvernementales. ».

Quant au Ministre KOUADIO Konan Bertin, il justifie sa présence à l’UAO par ces propos : «  En tant que ministre de la réconciliation présent à un tel rendez-vous, je devais donc apporter le soutien du gouvernement à ces initiatives  et leur dire que la première arme de mon point de vue pour lutter contre le terrorisme, c’est l’unité du peuple. D’abord, nous devons être unis. Unir nos forces et conjuguer nos efforts en commun pour éviter que le terrorisme ne s’installe dans notre pays. Si le peuple ivoirien est uni, soudé et qu’il comprend la nécessité d’aller à la paix, travailler donc à rebâtir ce pays, il n’y a pas de raison que nous ne soyons pas à l’abri du terrorisme ».

Rappelons qu’en marge de ce colloque, le Ministre de la Réconciliation et de la cohésion sociale KKB  a rendu une  visite  de courtoisie au Président  de l’UAO, le Professeur KOUAKOU Koffi de l’UAO le jeudi 27 octobre 2022 à son bureau du campus1.

Au terme des échanges, on peut retenir que les Africains doivent trouver eux-mêmes les solutions à leurs problèmes plutôt que compter sur l’aide extérieure.

Le Service de la Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 + huit =