Le Centre de Recherche pour le Développement (CRD) de l’Université Alassane Ouattara (UAO) a organisé sa première journée porte ouverte le jeudi 14 décembre 2023 à l’Amphithéâtre physique-chimie sis au campus 1 de ladite institution.

Cette journée a pour objectif général selon les organisateurs, de renforcer la visibilité de ce centre de recherche. De façon plus spécifique, il s’agit de présenter les Chercheurs, les laboratoires et les programmes de recherche du CRD. Il est également question d’établir des contacts entre les étudiants de l’UAO et les chercheurs du CRD. Enfin, d’inciter les Enseignants-chercheurs et Chercheurs de ce Temple du Savoir à s’inscrire dans des laboratoires du CRD.

Le Directeur du CRD, le Prof Dimi Théodore DOUDOU a animé une conférence sur le thème : « le Centre de Recherche pour le Développement d’hier à aujourd’hui avec un regard sur le futur ».

Selon le Directeur du CRD, depuis la création de ce centre en 1996, aucune activité de cette nature n’a été organisée.

« Aujourd’hui, nous le faisons pour se faire connaitre au public, pour faire connaitre nos différentes activités et nos missions, permettre aux étudiants de faire connaissance avec les chercheurs du CRD en vue d’éventuels encadrements de travaux de recherche. », a expliqué le Prof DOUDOU Théodore, avant de préciser que le CRD a deux principales missions qui sont : ‘’la recherche au service du développement’ ’et ‘’l’Expertise’’.

Représentant le Prof KOUAKOU Koffi, Président de l’UAO, le chef du service valorisation, Prof EBOUAT Marc a remercié les organisateurs de la journée porte ouverte au CRD parce que c’est une occasion pour ce centre de se faire connaitre par les populations de Bouaké, et surtout par les enseignants et les étudiants. Il a également félicité M. DOUDOU et ses collaborateurs pour les résultats de recherches déjà réalisés par leur centre.

Cette journée porte ouverte a pris fin par la visite de stands qui présentent l’histoire, quelques résultats de recherches et les Chercheurs du CRD dans la salle MUTUAO.

Le Service de la Communication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × cinq =